ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE N° 03 726 241 M
04 71 65 89 91

Le chauffage rayonnant au sol

Nos solutions

Il existe deux types de chauffage électrique au sol :

Le plancher électrique rayonnant (PRE)

Le plancher électrique rayonnant peut être mis en place soit lors de travaux de rénovation soit lors de la construction. Le principe du plancher électrique repose sur un câble chauffant réparti sur toute la surface au sol. la chaleur rayonne uniformément de manière constante et se propage à tous les objets de la pièce.

Le plancher électrique à accumulation

Le plancher électrique à accumulation est un plancher mixte qui bénéficie du chauffage au sol électrique combiné avec la chaleur produite par d'autres sources de chaleur (radiateurs, plinthes chauffantes, plafond chauffant).

Ce plancher à accumulation est conçu essentiellement pour restituer le jour la chaleur produite la nuit (heures creuse).

Ce plancher à accumulation bénéficie de l'inertie d'une épaisse chape en béton.

Ce type de chauffage restitue plus qu'il ne consomme et est très économique.

Norme pour les planchers chauffants

Depuis l'arrêté ministériel du 23 juin 2018, la température au sol ne doit pas excéder 28°. Les normes RT 2012 et du CSBT relatives au plancher chauffant sont également applicables.

Pour les câbles en couronnes, la norme NF C 32-333 est en vigueur.Pour la liaison froide c'est la norme NF C 32-334 qui est la référence. La sécurité électrique dépend de la norme NF C 15-100. La tension nominale est définie par la norme NF EN 60335-1.

Les différents éléments du plancher chauffant

Pour réaliser un plancher chauffant électrique conforme aux normes et performant, il faut :

  • une isolation performante désolidarisant le câble chauffant des murs environnants.
  • des joints de fractionnement et périphériques assurant la dilatation
  • un câble chauffant déroulé en couronne et fixé par clips sur les plaques de sol, alimenté par liaison froide respectant la norme NF C 32-333.
  • un recouvrement formé d'une chape ou de plaques sèches.
  • une régulation modulée par une sonde et un thermostat d'ambiance. La régulation doit pouvoir être modulée pièce par pièce.
  • une mise en chauffe progressive.
  • un contrôle des premières mises en température.

L'installation d'un plancher chauffant doit être conforme aux conditions générales de mise en oeuvre des revêtements de sol NF DTU 52.1 P1 /P2 et aux préconisations du CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment).

N'hésitez pas à demander un devis à notre équipe d'experts KEM pour trouver ensemble le plancher chauffant performant adapté à votre habitat.

Besoin d'une estimation ?